Devenir minimaliste : pourquoi et comment se lancer ?

Devenir minimaliste : pourquoi et comment se lancer ? post thumbnail image

Avez-vous remarqué à quel point nos vies sont encombrées ? Cela commence dans nos foyers, nos emplois du temps sont également surchargés, quant à nos cerveaux ils bouillonnent tellement que l’on ne s’entend plus penser. Ce mode de vie suscite généralement de la fatigue, voire de l’anxiété. Bonne nouvelle, il existe un moyen pour y voir plus clair : devenir minimaliste. Zoom sur cette démarche qui permet de vivre mieux, avec moins.

Les bienfaits du mode de vie minimaliste

Le minimalisme est écologique

Le gaspillage est un fléau pour notre planète. Si l’on parle souvent du gaspillage alimentaire, celui des objets représente également une énorme dépense de ressources, généralement non renouvelables. La production, la livraison, le recyclage en fin de vie (quand cela est possible), sans compter la destruction des millions d’invendus chaque année… L’achat d’objets neufs se répercute de façon multiple sur notre impact carbone. Devenir minimaliste, c’est acheter moins et de manière plus responsable, cela évite donc de contribuer à ce gâchis. On aide ainsi la planète à notre échelle, et c’est déjà énorme ! 

Votre maison sera enfin libérée

Pensez à tous ces moments où vous cherchez quelque chose, sans arriver à mettre la main dessus. À la place, vous tombez sur des tonnes de gadgets qui traînent. Cela vous énerve, n’est-ce pas ? Maintenant, imaginez votre intérieur, débarrassé de tout ce qui est superflu. Vous trouvez facilement ce dont vous avez besoin, vous y voyez plus clair. Vous ne culpabilisez plus en pensant à ce tri que vous vous êtes promis de faire depuis des mois sans passer à l’action. Même faire le ménage devient plus simple, sans toutes ces babioles à ranger ou à dépoussiérer ! Vous gagnez donc du temps et vous vous sentez mieux chez vous.

Votre esprit aussi !

En faisant le vide autour de vous, vous libérerez de l’espace dans votre tête. Vous n’aurez plus à penser à ces achats que vous croyez nécessaires ou à passer des heures à hésiter entre deux produits sur Internet. À la place, vous pourrez prendre du temps pour vous, faire du sport, voir des ami(e)s, bouquiner, profiter de la nature… 

Grâce au minimalisme vous ferez également des économies. On ne se rend pas forcément compte de l’argent que l’on dilapide dans des emplettes inutiles. Cet argent vous permettra de faire des investissements intelligents ou encore de ressentir moins d’anxiété à l’idée d’un coup dur.

Devenir minimaliste : les étapes clés

Posez-vous les bonnes questions

Lorsque vous entamez votre tri, questionnez-vous et soyez honnête envers vous-même. Demandez-vous pour chaque objet s’il est important pour vous, s’il vous apporte quelque chose, si vous l’avez utilisé récemment ! Gardez en tête que la phrase « Ça peut toujours servir » est votre pire ennemi. Sachez que vous pouvez aussi faire ce travail sur votre entourage. Parfois, il faut accepter de se séparer de relations qui nous prennent du temps sans nous rendre heureux.

Dites adieu au superflu

Une seule consigne pour faire le tri : donnez ou vendez tous les objets que vous n’avez pas utilisés au cours des six derniers mois. Cela fonctionne aussi avec les vêtements, à l’exception de ceux de saison ou d’occasions spéciales. Débarrassez-vous également de tout ce que vous avez en double ! Une fois le tri effectué, adoptez la règle du « si un objet/vêtement rentre, un autre doit sortir ».

Revoyez vos habitudes de consommation

Devenir minimaliste ne veut pas dire ne plus rien acheter. Il ne faut pas tomber dans le cliché de la personne qui ne possède rien et ne s’autorise aucun plaisir. C’est simplement consommer en pleine conscience. Si vous souhaitez acheter quelque chose, demandez-vous si vous en avez vraiment besoin. Réfléchir avant de sortir sa carte bancaire permet généralement de céder moins facilement à la tentation. On limite donc le nombre d’objets traînant inutilement au fond de nos placards.

Faites aussi le ménage dans votre téléphone

Le minimalisme digital existe aussi. Si vous êtes du genre à avoir un tas de mails non lus et de pastilles rouges sur vos applications, sachez que cela a une influence sur votre cerveau. Nous passons beaucoup de temps sur notre téléphone, il faut donc en faire un espace agréable. Supprimez les applications qui ne vous servent pas, nettoyez votre boîte mail, désabonnez-vous des newsletters qui vous polluent. En prime, cela fera du bien à la planète 

Le minimalisme n’a désormais plus de secret pour vous. Si cela vous inspire et que vous souhaitez aller plus loin, découvrez le zéro déchet pour débutant.

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager :-)
  • 1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Related Post