Le vinaigre blanc pour un ménage écologique

Le vinaigre blanc pour un ménage écologique post thumbnail image

Vous vous demandez si ce n’est pas le moment de passer à des produits ménagers plus respectueux de l’environnement. Mais vous ne vous sentez pas encore prêt(e) à vous lancer dans la fabrication de vos dégraissants, détergents, désinfectants… . Et si vous testiez le vinaigre blanc ? C’est un ingrédient souvent présent dans de nombreuses recettes pour le nettoyage écologique de votre maison. Il peut être mélangé à du citron, du bicarbonate… mais il peut aussi s’utiliser seul. D’ailleurs, il y a de fortes chances que vous vous en serviez déjà pour détartrer vos ustensiles de cuisine. Son odeur particulière et son caractère très acide vous font peut-être douter de son impact sur l’environnement et sur la santé. Permet-il réellement de remplacer certains de nos détergents quotidiens nocifs, voire dangereux ? Est-il aussi performant ? Le vinaigre blanc est-il vraiment un produit écolo pour le ménage ?

Le vinaigre blanc à la place d’un détartrant industriel

Depuis notre plus tendre enfance, nous entendons dire que le vinaigre blanc est efficace pour détartrer nos casseroles, bouilloires, etc. Nous sommes nombreux à l’avoir testé et en sommes persuadés(ées). Le principe est simple : il faut un acide pour dissoudre la couche de calcaire déposée sur nos accessoires de cuisine. Dans le vinaigre blanc, c’est l’acide acétique, obtenu par une fermentation d’alcool, qui agit sur ce résidu.

D’ailleurs, pour information, l’étiquette collée sur la bouteille n’indique pas le degré d’alcool, le vinaigre blanc n’en contient plus, mais désigne le pourcentage d’acide acétique. Le vinaigre que nous achetons dans les rayons alimentaires de nos magasins, présente un taux d’acide entre 5 et 8 %, le reste c’est de l’eau. À cette concentration, il n’est pas dangereux, mais il faut éviter de le boire ou de le mettre dans les yeux. De plus, il est biodégradable à 100 %.

Ça y est, vous êtes convaincu(e) du bien-fondé d’employer ce détartrant naturel. Cependant, vous hésitez encore à vous en servir dans certains de vos appareils ménagers comme les cafetières.

C’est normal, tous les fabricants de ces machines vous déconseillent fortement l’utilisation du vinaigre. Leurs arguments sont nombreux : son odeur soi-disant persistante, sa performance moins bonne, son pouvoir corrosif pouvant endommager les joints… bref, les justifications ne manquent pas. Ces mêmes personnes vous proposent ensuite leurs produits spécifiques, plus chers que le vinaigre blanc. Avec un peu de chance, ils vous offrent un échantillon dans un geste commercial. Par conséquent, il est difficile de savoir si leurs affirmations sont fondées sur des études réelles ou servent juste leur propre intérêt.

Ces détartrants industriels utilisent souvent de l’acide citrique comme principe actif. Celui-ci a des caractéristiques très similaires au vinaigre blanc. Il est tout aussi corrosif et biodégradable. Mais, pour améliorer le pouvoir de détartrage de leur produit, les fabricants ont recours à des concentrations en acide plus importantes, les rendant plus dangereux (risques de lésions cutanées et oculaires lors de sa manipulation). D’autres ajoutent des acides complémentaires (l’acide sulfamique par exemple) qui peuvent avoir des impacts négatifs sur l’environnement et la santé. Et si certains de ces produits sont effectivement moins corrosifs… c’est parce qu’ils contiennent une substance anti-corrosive ou un inhibiteur de la corrosion. Il s’agit encore d’additifs potentiellement nocifs, car ils peuvent comporter des métaux, des nitrites et autres molécules chimiques difficilement dégradables dans la nature.

Gardez quand même en mémoire que certains fabricants ne garantissent plus leurs cafetières si elles sont détartrées avec du vinaigre.

Le vinaigre blanc comme alternative à l’eau de javel

Vous ne saviez peut-être pas que le vinaigre blanc est un excellent désinfectant. Effectivement, l’acide acétique entre dans la composition de certains de nos médicaments, comme l’aspirine. Ses vertus antiseptiques sont connues depuis bien longtemps : le vinaigre a une place d’honneur dans la médecine antique en tant que remède contre de nombreuses pathologies (calculs rénaux, ulcères, la goutte…). Il existe même une légende comme quoi elle préserve de la peste. En effet, des voleurs avaient trouvé le moyen de ne pas contracter la maladie quand ils détroussaient les cadavres : ils ingurgitaient un mélange d’herbes et de vinaigre, donnant à ce breuvage le nom de “vinaigre des 4 voleurs”.

L’eau de javel est utilisée depuis des générations pour le nettoyage des surfaces et des sols. Notez que son rôle de désinfectant a été découvert dans le milieu hospitalier.

Ce produit est dangereux, c’est inscrit sur son emballage. Il contient du chlore, et est donc particulièrement nocif quand il entre en contact avec de l’acide. Effectivement, il dégage alors du chlore gazeux très toxique. Mine de rien, cela peut vous arriver très facilement : vous nettoyez à la javel les toilettes juste derrière une personne qui n’a pas bien tiré la chasse d’eau… Vous l’aurez compris, le vinaigre blanc et l’eau de javel ne font pas bon ménage. 

Les centres antipoison et l’OMS (Organisation mondiale de la santé) répertorient tous les ans un nombre important d’accidents domestiques liés à l’eau de javel : lésions cutanées, ingestion de pastilles de javel, etc.

L’eau de javel a vraiment sa place en tant que désinfectant dans les établissements recevant du public et/ou des malades comme les hôpitaux, les maisons de retraite, les gares, etc. Mais, dans nos vies personnelles et en temps normal, le vinaigre blanc fait parfaitement l’affaire.

Notez que le vinaigre blanc, qui est un bactéricide efficace, n’agit pas contre le virus du COVID19.

Le vinaigre blanc pour entretenir votre lave-vaisselle

Saviez-vous que le vinaigre blanc est un excellent dégraissant ? Pour bien nettoyer un lave-vaisselle encrassé, vous pouvez le faire tourner à vide avec un peu de vinaigre blanc dilué dans de l’eau. 

Si vous avez du mal à nettoyer un plat bien gras, essayez avec du vinaigre, il est bien moins dangereux que les produits dégraissants dans le commerce. Ces derniers contiennent (liste non exhaustive) : 

  • des solvants pour dissoudre les graisses ;
  • des parfums synthétiques ;
  • des tensioactifs.

Il y a tellement de composés chimiques dans les parfums qu’il est difficile d’identifier lesquels provoquent des irritations et des allergies. Certains tensioactifs présents ne sont pas dégradés dans les stations d’épuration et se retrouvent donc dans les rivières et les mers, empoisonnant la faune et la flore.

Le vinaigre blanc : un produit écologique pour le ménage

Au vu des très nombreux avantages que présente le vinaigre blanc, c’est LE produit d’entretien à avoir dans son placard si l’on veut réduire notre impact sur l’environnement et rester en bonne santé.

Cependant, il est acide, il faut donc l’utiliser avec parcimonie, jamais pur, pensez à le mélanger avec de l’eau. Pour éviter tout accident, nous vous recommandons l’emploi du vinaigre ménager, avec un taux d’acide acétique inférieur à 8 %. Il suffit amplement pour les nettoyages en profondeur au quotidien.

Un atout supplémentaire de ce produit, c’est qu’il fait presque tout et vous n’aurez pas à multiplier les emballages dans votre placard. Si vous l’adoptez, l’environnement, votre santé et votre bourse (1 litre de vinaigre blanc coûte environ 50 centimes) vous diront merci.

Outre les nettoyants quotidiens, le vinaigre blanc peut remplacer les adoucissants et les détachants pour le linge, les insecticides dans le jardin… Et vous, avez-vous testé d’autres usages ? 

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager :-)
  • 2
    Partages
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Related Post